Cet été la Manufacture Royale Saint Jean accueillera une exposition dédiée à Jacques Lagrange, cartonnier incontournable et artiste protéiforme très attaché à la Creuse.

Jacques Lagrange naît à Paris le 28 juillet 1917. Il entre en 1933 à l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs dans l’atelier de Sabatte. En 1937, il travaille au côté de Raoul Dufy à la décoration du Pavillon de l’électricité et fait ainsi connaissance avec l’art mural contemporain. En 1939, mobilisé à Angers, il découvre la Tapisserie de l’Apocalypse. Au retour de la guerre, il retrouve son atelier et la peinture et se rend à Aubusson où sa première tapisserie “Banlieue” voit le jour en 1946. Jacques Lagrange expose en France et à l’étranger. Des activités complémentaires reflètent sa pluralité d’expression : collaborations artistiques, œuvres directement liées à l’architecture, scénographies. Toute sa vie aura été riche en productions artistiques peintures, tapisseries, cartons, participation architecturales et en collaborations notamment avec Jacques Tati pour ses films. Jacques Lagrange était aussi un collectionneur et il a réuni notamment des enseignes, d’art populaire, d’ex-voto. Il disparait en 1995.

L’œuvre tissée de Jacques Lagrange se partage en vastes périodes : – de 1945 à 1950 les tapisseries dites “expressionnistes” – de 1960 à 1970 le retour à la tapisserie avec les thèmes magnifiques des tournois, des combats, des chevaliers – de 1970 à 1985 les tapisseries nouvelles avec les “lagrangeries” et les “tapisseries à fond rose ou presque”

Des tapisseries et des cartons de chacune de ces périodes seront présentées lors de l’exposition au MuMA. La Manufacture Royale Saint Jean d’Aubusson présentera notamment la première tapisserie tissée à Aubusson “Banlieue”.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *